Tribune électorale sur RTC… le copion

07/05/2014

D'ici quelques jours, RTC diffusera des capsules vidéo des candidats stratégiques les différentes listes. Voici le texte auquel j'ai essayé de me tenir. La conclusion sera en tout cas la même à l'écran : le 25 mai, votez avec votre temps, votez pour Ecolo !

Ce scrutin s’inscrit dans un contexte difficile. Des entreprises ferment en Wallonie, parce de l’autre côté de la planète, des pays les concurrencent en faisant les soldes sur les salaires et sur le climat. La précarité augmente. Les inégalités s’accroissent et les jeunes sont les premiers touchés. C’est évident : la crise, ou plutôt les crises, n’ont pas épargné les Belges ces 5 dernières années.

 Dans ce monde qui change, une seule chose est sûre, et c’est notre unique conviction : l’avenir sera vert: parce que les recettes libérales et socialistes, de l’exclusion des chômeurs aux intérêts notionnels, sont dépassées depuis de nombreuses années ; parce qu’on ne pourra pas continuer à faire un peu plus de la même chose et à punir les victimes de la crise.

 Les temps changent et ils appellent de nouvelles solutions.

 Avec Ecolo dans les régions nous avons porté ces solutions nouvelles et un projet de société juste et solidaire : doublement des primes à l’isolation qui diminuent la facture des ménages, mise en place d’un tram à Liège après des décennies de tout à la voiture, créations de places dans les écoles et dans les crèches.

 Nous voulons renforcer  ces politiques.

 Nous sommes également candidats au Fédéral. Pour mettre en place un projet qui soutienne les jeunes, les femmes, les aînés, notre économie locale, les associations… .Le défi est immense mais l’avenir n’échappe qu’à ceux qui lui tournent le dos.

 Pour vous expliquer notre projet, je vais vous présenter trois propositions concrètes.

 1) En matière d’emploi, pour redéployer nos régions, nous faisons confiance à nos petites et moyennes entreprises…. mais il faut les protéger.

 Protéger nos entreprises c’est protéger l’emploi face à une concurrence déloyale. Concrètement, nous proposons d’instaurer des droits de douane sociaux et environnementaux aux frontières de l’Europe : ici des entreprises font des efforts, respectent l’environnement et les travailleurs. Il faut les protéger et non les laisser se faire assassiner par des entreprises qui font les soldes sur le climat et les salaires.

 Protéger nos entreprises et nos travailleurs c’est aussi lutter contre le dumping social à l'intérieur de l'Europe : de nombreux bâtiments publics créés ou rénovés en Wallonie et à Bruxelles le sont par des travailleurs européens payés bien moins cher qu’en Belgique. Pour Ecolo :

 - Les cotisations sociales doivent être payées dans le pays où l’on travaille

- En attendant, l’action d’Ecolo permet d’inclure des clauses sociales et environnementales dans les marchés publics, par exemple dans le secteur de la construction. 

 Il s’agit de compétence européenne mais notre Gouvernement fédéral à sa place au Conseil européen, il doit donc mettre ces propositions à l’agenda

 2)  1/5 des jeunes en Wallonie sont au chômage. La responsabilité politique c’est de proposer autre chose que l’exclusion des allocations d’insertion qui laissera 23 000 personnes, et principalement des jeunes, sans aucune rentrée financière et donc dans la précarité la plus totale.

Ce que nous proposons, c’est qu’après les études, chaque jeune de 18 à 25 ans puisse se voir proposer un contrat d’insertion qui lui permette une première expérience professionnelle de 6 à 12 mois utile et dans de bonnes conditions dans le secteur associatif ou dans une collectivité locale.. Cette première expérience est en effet fondamentale pour décrocher les premiers emplois.   

3) En matière de mobilité, les navetteurs ont été laissé à qui par le Gouvernement fédéral. Ecolo veut que le rail et son développement soit une priorité pour que chaque voyageur ait une place assise dans les trains et sur les quais et un train à l’heure.

 Au niveau liégeois, nous proposons également un Réseau Express qui s’étendrait autour de Liège, jusque Huy, Waremme, Verviers, Eupen, Spa avec des trains plus fréquents vers et autours de Liège et des points d’arrêts revalorisés et bien coordonné avec les bus et les autres possibilités de transport.

 

C'est un scrutin exceptionnel, car nous allons voter pour 5 ans. Ces votes vont peser particulièrement dans le quotidien des citoyens. Alors, que souhaitez-vous pour les 5 années à venir ?

- Plus de la même chose ? Plus de serrage de ceinture ? Plus  d'exclusion ?

 - Ou alors plus de projets nouveaux, de solidarité, de soutien aux artisans de notre économie, et à nos jeunes ? Prendre à bras le corps les grands rendez-vous de ce 21e siècle, sans Ecolo ce n’est pas possible.

 Alors, votez avec votre temps le 25 mai, votez pour Ecolo,

 


Sur la toile