Une nouvelle école à Vinalmont ? Oui, mais…

22/09/2015

Le conseil communal a voté l'achat d'un terrain à Vinalmont pour construire une nouvelle école. Si l'ensemble des groupes politiques y est favorable, l'opposition est opposée à la fermeture de l'ancienne école de Vinalmont. Pour Ecolo, les deux bâtiments scolaires peuvent cohabiter. Cela permettra de faire au mieux face à l'évolution démographique et aux besoins de places dans les écoles dans notre commune.

 

Comme toutes les écoles de la commune, l’école maternelle et primaire de Vinalmont a connu une forte croissance de sa population ces dernières années. On peut s’en réjouir, cela témoigne de l’attractivité de notre commune. Cette croissance a tout de même fini par avoir des conséquences sur l’organisation de l’école dont la taille a atteint ses limites. À Vinalmont, la direction n’a ainsi plus de bureau car il a été aménagé en local de siestes pour les enfants ! Un pavillon modulaire d’urgence a également été installé pour accueillir une classe. Pas l’idéal. Le conseil s’est donc engagé en avril 2014 à l’unanimité à créer une nouvelle école à quelques centaines de mètres de là à côté de la résidence des amandines.

Ecolo a voté ce point. Néanmoins Julie Faniel et moi avions posé trois questions au Collège en 2014 :

1) le projet est important financièrement (estimé à 2,8 millions d’euros) alors qu’au final la nouvelle école pourra accueillir à peine une vingtaine de nouveaux inscrits dans des conditions normales
2) la cour (et le préau) de la nouvelle école sera plus petite que l’actuelle. Cela réduit les possibilités d’extension « modulaire » ou d’annexe. Vu ce constat, vu la croissance possible de la population scolaire entre le moment où l’on introduit le dossier et sa réalisation et vu les perspectives de croissance de l’école, pourquoi vouloir désaffecter l’actuelle école de Vinalmont ?
3) Pourquoi ne pas disposer de deux sites pour pouvoir affronter les nouvelles demandes à Vinalmont et au sein de la commune ? Le Collège a confirmé vouloir limiter le développement de l’école. Pour nous, faute de places, la commune risque d’être en difficulté dans quelques années. On l'a vu avec l'école d'Antheit, les projets de nouveaux batiments sont vite dépassés par la réalité des faits. Cela oblige les écoles à accueillir des locaux modulaires ce qui n'est pas l'idéal.

Lors du dernier Conseil communal, nous avons malheureusement constaté que le scénario du maintien en fonction de l'école n'avait jamais été une option du Collège. Nous craignons donc que de nouveaux problèmes de places se posent dans quelques années avec cette fois moins de possibilités pour y répondre.

Malgré nos divergences avec la majorité, nous avons toutefois soutenu le projet d'une nouvelle école. La situation actuelle n’est en effet pas tenable, ni pour la qualité d'accueil des enfants, ni pour les conditions de travail des enseignants et de la direction.

 


Sur la toile